fbpx

Parcs & jardins

Des havres de verdure

Généreusement complantés, les espaces verts de la Ville sont des lieux de détente et de fraîcheur…

Antibes Juan-les-Pins affirme son caractère de Ville-jardin inscrit au Plan Local d'Urbanisme au travers de nombreux aménagements paysagers.
À ce jour, notre ville compte 42 espaces verts aménagés qui s'étendent sur 60 hectares, 6500 arbres d'alignement et 100 hectares d'espaces boisés. La part des espaces verts va être accrue de 10% et ce vaste plan d'aménagement permettra de créer une vingtaine de jardins supplémentaires.
De la place de Marenda-Lacan, à la Pinède de Juan-les-Pins en passant par les jardins de la Villa Eilenroc au Cap d’Antibes, chaque jardin urbain affirme sa personnalité au fil de compositions particulières qui tiennent compte de l’esprit méditerranéen de notre territoire, des économies d’eau et de l’histoire de chaque site.
Ces enjeux mis en évidence lors des rencontres du paysage d’Antibes en mai 2020 se traduisent par un savant équilibre dans le choix des espèces végétales et de leur traitement naturel.
En effet, depuis 3 ans, Antibes s'est lancée dans une opération "zéro phyto" et n'utilise plus aucun désherbant. Pour lutter contre les nuisibles les jardiniers sont passés aux produits biologiques et rivalisent de solutions alternatives respectueuses de l'environnement, comme l'épandage de larves de coccinelles.

20200803-pinede-Infoville

"La Joie de Vivre" à la Pinède
Inspiré de l'oeuvre de Matisse, "la Joie de Vivre", le nouvel aménagement de la mythique Pinède de Juan-les-Pins, relève d'un équilibre parfait entre pinède naturelle et jardin méditerranéen.
Plus d'une centaine de végétaux assurent une floraison "éternelle" de cet espace. La plupart sont endémiques (myrte, romarin, filaire, ruscus, iberis...), d’autres venus de climats "méditerranéens" du bout du monde (lavande des Canaries, sauges, agapanthe, pervenche, jasmin...). Tous les végétaux seront adaptés à la fois à l’ombre, au soleil par endroits, au sol pauvre de la pinède et à la sécheresse estivale.
Des cheminements bordés de ganivelles sont créés pour renforcer le sentiment d’authenticité et canaliser la fréquentation au coeur de la Pinède.

Publication du 3 août 2020

Les 30 derniers articles de l'actu

Handisports

Journée d'information et d'inscription handisports  Le saviez-vous...

Marenda-Lacan

poursuite des travaux sur le secteur Après la livraison de la...

Environnement

Port du Croûton : certifié "premier port propre associatif de...

L'handiplage

Une handiplage labélisée   Adossée à la base nautique, la...

Parcs & jardins

Des havres de verdure Généreusement complantés, les espaces...

Infos COVID

Les lieux où le masque est obligatoire Afin de réduire les...

Piste Cyclable

entre Antibes et Villeneuve-Loubet Parenthèse estivale...

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris