fbpx

Environnement paysager

Les nouveaux jardins

Dans le secteur Azurarena, Eilenroc, Amiral de Grasse et au square Pauline, les Espaces Verts sèment les graines d’un nouveau panorama 100% végétal. Au total, 20 nouveaux jardins verront le jour d’ici 2023

 

Dans le secteur Azurarena,

jardin

l’objectif est d’intégrer au mieux la nouvelle déchetterie avec un aménagement vert très dense. Pour ce faire, 1 200 végétaux dont plus de 200 arbres de haute futaie (chênes, camphriers…) sont plantés dans la zone. Les espèces choisies nécessitent peu d’eau, peu d’entretien et résistent aux fortes chaleurs. Au printemps, un mélange de graines de coquelicots et de plantes locales viendra compléter l’aménagement. Le choix des arbres a été réalisé en partenariat avec le lycée Vert d’Azur, l’INRAE et l’association PaysSages

 

Dans les jardins de la villa Eilenroc,

jardin

700 pins d’Alep sont plantés par les élèves du lycée Vert d’Azur pour régénérer la végétation. Ils sont protégés par une grille, afin d’éviter les piétinements des visiteurs ou les animaux, et agrémentés d’une sous-couche pour conserver l’humidité. Les plants forestiers n’ont pas vocation à être arrosés tout le temps, seulement au début pour que les racines puissent se développer en profondeur dans le sol. Une sélection se fera naturellement et les espèces les plus résistantes pousseront avec le temps.

 

Sur la promenade Amiral de Grasse,

jardin

les remparts se métamorphosent avec la création d’un théâtre végétalisé et rehaussé de gradins en pierre calcaire avec des assises en bois. Le jardin des poètes sera orné d’un espace piéton en terre cuite et offrira à ses visiteurs une vue panoramique imprenable sur la Méditerranée et le Cap d’Antibes. En ce qui concerne les stationnements, ils seront déplacés dans un périmètre proche. La fin des travaux est prévue au printemps.

Le square Pauline

jardin

est l’un des jardins emblématiques de la politique d'acclimatation des végétaux menée par M. Vilmorin au 19e siècle. Afin de redonner sa splendeur au parc en plus de la rénovation de ses allées et grilles, la Ville a planté plusieurs espèces d’arbres comme le caroubier, cèdre du Liban ou les palmiers Syragus.
Enfin, pour mettre en valeur la tradition horticole d'Antibes, l’arrivée du printemps sera propice à la plantation de rosiers qui viendront offrir une touche de couleur à l’ouvrage et créer une ambiance végétale unique.

Publication du 11 février 2022

Les 30 derniers articles de l'actu

Marenda-Lacan

Marenda-Lacan entre street art et espace vert Un jardin de...

Budget 2022

Les grands chiffres du budget 2022 Les grands équilibres...

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris