fbpx

Conservatoire de musique

Le Conservatoire vaisseau amiral de la flotte musicale

Le Conservatoire de Musique et d’Art Dramatique a investi le nouveau bâtiment moderne, fonctionnel et élégant conçu pour la qualité du son et le confort des élèves.

Un nouveau monstre de culture est né à Antibes.
En plein cœur du complexe sportif et culturel du quartier Jules Grec, le nouveau Conservatoire de Musique et d’Art Dramatique se hisse derrière le théâtre anthéa. 17 mètres de haut sur 4710 mètres carrés de surface totale : dès l’extérieur, le bâtiment donne le « la ». Mais quand on passe les portes, c’est encore une autre histoire… En tendant l’oreille, on peut se laisser emporter par les quelques notes de piano, de contrebasse ou de flûte qui émanent des salles d’apprentissage.
« Dans la plupart des conservatoires, ce n’est juste pas possible car le son est volontairement confiné aux espaces de travail. Ici, la musique flotte tranquillement dans les couloirs sans pour autant polluer les autres cours » explique Noël Bianchini, directeur du Conservatoire. Un détail qui a son importance et qui met en lumière la construction ingénieuse du bâtiment consacré à la musique.

conservatoir 2 Infoville autonme 21

Un pôle culturel high-tech
Le Conservatoire ne s’est pas érigé là par au hasard.
C’est ce que confirme Noël Bianchini : « Le lien entre la musique et l’art dramatique a toujours été une volonté. Nous dispensons des cours de théâtre au Conservatoire et avec anthéa à portée de main, les étudiants pourront voir l’envers du décor en rencontrant des comédiens ».
Grande nouveauté, le prix Audiberti aura lieu dans l’enceinte du nouveau bâtiment ainsi que des concerts organisés par l’Office de Tourisme. Le Classic à Juan deviendra le Classic à Antibes, qui retrouvera l’écrin sonore de l’auditorium.

couleurdautomne

L’insonorisation et l’acoustique présentes dès les fondations
Un véritable travail d’orfèvre a été réalisé selon le concept architectural de « la boîte dans la boîte ». Dans le sol, la chape et la dalle ont volontairement été désolidarisées entre elles, empêchant ainsi les basses fréquences de passer en renforçant le confort auditif.
Dans d’autres secteurs du conservatoire, ce sont plutôt certains isolants comme les caoutchoucs anti-vibrations, qu’on trouve notamment dans les piliers d’autoroute suspendus, qui ont été choisis.
En ce qui concerne l’acoustique, le curseur du détail a été poussé au maximum : chaque salle est adaptée à la résonance de l’instrument qu’elle abrite. Les salles d’ensemble font plus de sept mètres de haut laissant ainsi le son s’évanouir.

Parer au mieux le soleil
Ce n’est un secret pour personne : l’ennemi numéro un d’un instrument de musique reste bel et bien le soleil. Ses rayons ont tendance à l’éroder et l’abîmer.
C’est pour cela que les fenêtres du Conservatoire sont dotées de filtrants particuliers permettant de les atténuer. En plus de cette construction, une technologie inédite a été déployée sur le toit du bâtiment : une centrale météo qui calcule en direct le taux d’ensoleillement.
Les stores se baisseront ou remonteront automatiquement selon les rayons de la journée. Enfin, pour éviter l’humidité, deuxième ennemi de l’instrument de musique, son degré est géré automatiquement dans la pièce.

L’auditorium : le cœur
C’est une salle de 300 places entièrement réservée au son et rien d’autre.
Sa construction est unique : il n’y a pas de scène à proprement parler. La pièce est faite en bois de frêne naturel avec un plancher en chêne ce qui permet une réverbération réduite. Toute la salle entendra le même son, du premier au dernier rang, sans qu’il soit altéré.
Et cerise sur le gâteau, le fond de scène est mobile. Il peut s’avancer de plusieurs mètres et recréer un espace scénique en tout confort. Cela servira notamment à jongler entre une scène montée avec un orchestre ou un artiste seul.

Un paradis pour les élèves
Les 1 225 inscrits ne pouvaient pas rêver mieux avec ce nouvel espace dédié à la musique et au théâtre.
D’une pierre trois coups, ici on apprend, on se produit et on peut même assister aux concerts proposés. L’apprentissage de 23 instruments y est dispensé, du saxophone au violon en passant par la harpe ou la guitare électrique…
Parmi les disciplines collectives, on retrouve aussi du chant et l’art dramatique. Avec ceci, une dizaine de disciplines d’ensemble sont proposées, comme du brass band junior ou du marching band.
Pour plus de confort, les pièces ont été spécialement adaptées à tout déménagement d'instruments entre les étages avec notamment la construction de monte-charges qui rendent leur déplacement pratique. Le projet n’est jamais terminé « c'est comme la musique, sans fin et toujours avec des petites corrections à apporter ici et là… » conclut Noël Bianchini.

Paroles de profs :

Luc Girerd, professeur d’art dramatique : « On entre directement dans la modernité. On passe d’une petite salle de 25 mètres carrés à un véritable lieu de création de 100 mètres carrés. C’est un outil du 21e siècle qui va permettre de donner aux apprentis comédiens les possibilités maximales pour s’exprimer au mieux. »

Marie-Agnès Le Tellier, violoniste : « À ce niveau-là, c’est plus que du confort. Je dispose d’un espace spécialisé et adapté à ma pratique. C’est fabuleux pour nous, enseignants, de disposer d’un bâtiment comme celui-là. Quelle autre ville ose se permettre un tel projet pour la culture ? »

Le Conservatoire en chiffres : 1 225 élèves inscrits - 4 710 mètres carrés - 17 mètres de haut - 21 salles pour la pratique individuelle des musiques acoustiques - 6 salles salles pour les musiques amplifiées et percussions - 4 salles pour la formation musicale - 2 salles des grands ensembles - 1 salle pour l’enseignement de l’art dramatique - Un auditorium de 300 places

Pour s’inscrire et se renseigner : 04 22 21 52 00

Publication du 27 septembre  2021

Les 30 derniers articles de l'actu

Infos CCAS

Noêl avec le CCAS Exposition-vente de NoëlChaque année à...

Solidar'livres

Solidar'livres fête ses 20 ans Bien implantée dans le...

Daniel Benoin

"Le début d'une saison exceptionnelle" Cabrel, Souchon,...

PRIX JJM

Des jeunes très méritants ! Bravo aux lauréats du Prix...

Bus-Tram

Route de Grasse : le Bus-Tram progresse bien Les...

Fort Carré

Le stade du Fort Carré fait peau neuve ! Nouveaux...

Débat citoyen

Le débat citoyen prend un nouvel essor Participer à la vie...

Enquête Publique

Attribution de la concession des plages naturelles Suite à l’Arrêté...

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris