Marenda-Lacan : nouvelle étape

Le quartier est en mouvement et les grandes étapes de son réaménagement se poursuivent dans le respect du planning annoncé…

20171002 MarendaLacanLe secteur de Marenda-Lacan a été découpé en îlots - voir plan ci-contre - correspondant aux différentes phases du projet urbain. Ainsi, en janvier, on assistait à la fermeture de l’Îlot B du site. En effet, les procédures foncières imposent la “désaffectation” puis le “déclassement” des espaces appartenant au domaine public afin de permettre ensuite leur acquisition par le promoteur privé du projet, en l’occurrence, le groupe BNP-Immobilier-Promotion- Résidentiel. Les bâtiments publics se trouvant sur cet îlot ont été démolis et le diagnostic archéologique de cet espace sera réalisé à partir du mois d’octobre 2017. En outre, au coeur de l’été, le dossier a franchi une étape importante avec le dépôt, le 21 juillet, des permis de construire des îlots A et B.

L'îlot a fermé depuis le 18 septembre

Après la fermeture définitive au mois de juillet de l’école Paul Doumer, vidée de son mobilier, c’est désormais l’Îlot A qui est concerné par les aménagements. Ainsi, depuis le 18 septembre, ce secteur - à l’exception d’une partie du jardin d’enfants - est entièrement fermé par des palissades afin d’entamer la procédure de “désaffectation-déclassement” évoquée plus haut. La voie Paul Doumer est également fermée à la circulation. Un diagnostic amiante va ainsi pouvoir être réalisé sur le bâtiment scolaire et le parking attenant. Le diagnostic archéologique devrait intervenir en octobre. Ainsi, la démolition de l’école pourrait avoir lieu 1er semestre 2018. Notons encore que l’entrée et la sortie du parking QPark sont maintenues tandis que la rue Fontvieille reste ouverte à la libre circulation. Dans le même temps, les bureaux d’études désignés pour la maîtrise d’oeuvre travaillent sur la conception des espaces publics.

Quels objectifs pour ce secteur ?

Le projet Marenda-Lacan est ambitieux et respectueux de l’environnement. Il a pour objectif de renforcer le tissu commercial par l’implantation de nouveaux commerces et
d’équipements culturels majeurs comme le cinéma multiplex. L’habitat mixte et équilibré sera inséré dans un espace public généreux et accompagné par un aménagement paysager aéré.

Au programme :

  • Réalisation de 5500 mètres carrés de surface plancher maximum de surfaces commerciales
  • Construction de 200 logements environ dont 35% minimum affectés au logement social et 10% en accession à prix maîtrisé
  • Réalisation d’un cinéma de 8 salles et réaménagement d’espaces publics de qualité
  • Création de circulations piétonnes à l’intérieur du périmètre Marenda-Lacan
  • Création d’un équipement public à vocation scolaire
  • Renforcement de la liaison entre le centre-ville et le port

Les 15 derniers articles

Les marchés

La collection printemps-été des marchés… La star des...

Travaux à Picasso

Le musée Picasso s’ouvre sur de nouvelles fenêtres À l’été 2008, le...

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris